Archives par mot-clé : Moyen Âge

Voyage d’automne entre Vienne et Anglin

du 25 au 29 octobre 2021

limite d’inscription  27 septembre
infos & inscription

Au cœur du Poitou, les vallées de la Vienne, la Gartempe et l’Anglin offrent un patrimoine d’une grande richesse et d’une belle diversité.
Que de découvertes et de rencontres en perspective !

lundi 25 octobre
La cité médiévale de Chauvigny
(cf. haut de page la photo de Luca Aless)
Seigneurerie des évêques de Poitiers, implantée depuis le XIe siècle sur l’éperon rocheux délimité par la Vienne et la vallée du Talbat,  d’où elle contrôle deux très importants axes de circulation , c’est un ensemble unique qui regroupe pas moins de cinq châteaux et une collégiale.
La collégiale  Saint-Pierre est un joyau de l’art roman en particulier grâce aux exceptionnels chapitaux des colonnes du chœur dont on connait, chose rare, l’auteur (Gofridus me fecit = Geoffroy m’a fait).

Le chapiteau signé du choeur de la collégiale Saint-Pierre
Le chapiteau signé du choeur de la collégiale Saint-Pierre

MC Chaboisseau

Nous aurons le plaisir de découvrir cet ensemble en compagnie de Marie-Claude Chaboisseau, guide-conférencière du service patrimoine et musées de Chauvigny avec qui nous visiterons également le musée d’archéologie et des traditions populaires.

 

mardi 26
Civaux
Logo Musée archéologique de CivauxMUSEE DE CIVAUX

15 km en amont de Chauvigny, Civaux possède un exceptionnel ensemble des débuts du christianisme : sanctuaire antique, baptistère et nécropole mérovingienne qui justifient pleinement s’il le fallait, l’existence du musée archéologique dont est responsable Hélène Crouzat.

la nécropole mérovingienne de Civaux
la nécropole mérovingienne de Civaux

Elle sera notre guide durant toute cette matinée pendant laquelle nous visiterons également l’église Saint-Gervais Saint-Protais, une des plus anciennes de France puisque son chevet a été bâti à l’époque mérovingienne sur les bases d’un édifice chrétien plus ancien. Ses remarquables chapitaux remontent au tout début du XIIe  s.

l'église mérovingienne et romane de CIvaux
l’église mérovingienne et romane de CIvaux


Lussac-les-châteaux

Cette commune possède un très riche patrimoine dont la grotte magdalénienne de La Marche, célèbre pour les milliers de plaquettes gravées qu’elle a livrés et sur certaines desquelles sont représentées des figurations humaines .

une des plus célèbres gravures de la grotte de La Marche
une des plus célèbres gravures de la grotte de La Marche

Alexie Létang

C’est sous la forme originale d’une Balade préhisto’ « Du  musée aux grottes » que nous  intéresserons à son patrimoine préhistorique en compagnie d’Alexie Létang, médiatrice du musée de préhistoire .

la grotte des Fadets
la grotte des Fadets

Ce dernier, inauguré en 2010 au sein du pôle culturel de La Sabline  est remarquable.

une des salles du musée de préhistoire
une des salles du musée de préhistoire

 

 mercredi 27 Angles-sur-l’Anglin
Ce petit village est labellisé « plus beaux villages de France » et il ne sera pas sans  évoquer aux tarn-et-garonnais, ceux de Bruniquel ou de Penne, par la richesse de son patrimoine préhistorique et médiéval. C’est également là qu’est né au XIXe siècle, un artisanat très particulier,  la broderie à jours d’Angles.

Le Roc-aux-Sorciers est un des plus beaux abris sculptés paléolithiques.

la frise sculptée originale du Rac-aux-Sorciers
la frise sculptée originale du Rac-aux-Sorciers

Il nécessite des conditions de conservation très strictes, raison pour laquelle, tout comme pour les grottes de Lascaux ou Chauvet, il a été réalisé un centre d’interprétation avec une réplique de la frise originale. C’est donc ce dernier que nous visiterons (visite guidée).

centre interprétation roc-aux-sorcies

La forteresse
Bâtie au XIe siècle, ses ruines majestueuses se dressent encore fièrement sur son promontoire 40 m au-dessus de l’Anglin.
visite guidée

forteresse et village d'Angles-sur-l'Anglin
forteresse et village d’Angles-sur-l’Anglin

Pour finir, Michel Rideau, archiviste-documentaliste et guide de l’association les Amis d’Angles-sur-l’Anglin, nous mènera à la découverte du village dans ses moindres recoins.

 jeudi 28
Le Gué-de-Sciaux et son sanctuaire  à Antigny

Cette agglomération secondaire de la cité des Pictons est implantée sur la voie reliant Poitiers à Bourges,  de part et d’autre du gué qui lui permet de franchir la Gartempe. Trente ans de recherches archéologiques ont  permis d’étudier en particulier un sanctuaire picton, de sa fondation à son abandon.

le temple du sanctuaire du GUé-de-Sciaux
le temple du sanctuaire du Gué-de-Sciaux

isabelle bertrand2

Nous aurons la grande chance de le visiter ainsi que son musée-dépôt en compagnie d’Isabelle Bertrand, directrice des musées de Chauvigny qui est l’archéologue qui a dirigé la dernière phase des fouilles du site ainsi que sa publication scientifique Le sanctuaire du Gué-de-Sciaux à Antigny (Vienne, FR) : genèse et évolution d’un lieu de culte picton (Ier s. av. J.-C.–IVe s. apr. J.-C.)

L’église Notre-Dame d’Antigny
La vallée de la Gartempe est surnommée « la vallée des fresques » en raison des nombreuses églises qui ont conservé leurs peintures murales.
L’église Notre Dame ne fait pas exception avec ses très nombreuses peintures murales  principalement gothiques. Nous la visiterons en compagnie de Marie-Claude Chaboisseau.

La chapelle Ste-Catherine de l'église Notre Dame d'Antigny
la chapelle Ste-Catherine de l’église Notre Dame d’Antigny

 

L’abbaye de Saint-Savin
Fondée sous Charlemagne, au bord de la Gartempe, elle devient rapidement un pôle essentiel de la réforme monastique menée par Saint-Benoit d’Aniane , le second Saint Benoit.

Saint-Savin abbaye
l’abbaye bénédictine de Saint-Savin

Son abbatiale romane, église-halle aux dimensions exceptionnelles, est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a conservé en quasi-totalité, son ensemble de peintures murales unique au monde et en particulier les 460 m2 de la voûte de sa nef présentant une cinquantaine d’épisodes bibliques.
Visite guidée de ce magnifique édifice qu’André Malraux surnommait la Chapelle Sixtine de l’art roman.

la nef de l'abbatiale de Saint-Savin
la nef de l’abbatiale de Saint-Savin

Ensuite , le parcours scénographique libre nous permettra de découvrir les bâtiments monastiques reconstruits après les guerres de religion où un équipement culturel innovant sur le thème des peintures murales prolonge et complète la visite guidée de l’abbatiale.

vendredi 29
Le donjon de Gouzon

le donjon de Gouzon
le donjon de Gouzon

A nouveau avec Marie-Claude Chaboisseau, nous visiterons cet imposant édifice du XIIe qui abrite l’espace d’archéologie industrielle et l’exposition « Vivre avec les Dieux«  présentant le résultat des recherches sur le sanctuaire du Gué-de-Sciaux.

espace d'archéologie industrielle du donjon de Gouzon
espace d’archéologie industrielle du donjon de Gouzon

 

 

bar1Hébergement en demi-pension et déjeuners des lundi et vendredi
à l’hôtel**-restaurant étonnamment nommé le Chalet fleuri à Chauvigny (25 km à l’est de Poitiers)

hotel

logos voyagiste et car            Voyagiste et trajets en autocar 38 places Grand Tourisme

carte du sejour
carte du séjour

 

 

 

 

Exposition Wisigoths, Rois de Toulouse

Nous ne pouvons que conseiller à ceux qui ne l’ont pas encore fait, d’aller voir cette superbe exposition qui se terminera le 27 décembre prochain : toutes les précautions sanitaires sont bien respectées au Musée Saint-Raymond.

Excursion du dimanche 11 octobre 2020

afficheA l’occasion des 1 600 ans de l’arrivée des Wisigoths à Toulouse, le musée St-Raymond leur consacre une remarquable exposition. Grâce à plus de 250 objets exceptionnels et aux plus récentes recherches tant historiques qu’archéologiques, c’est un tout autre regard qui est porté sur ce peuple dit « barbare » installé en 419 par l’Empire romain dans le Sud-Ouest de la Gaule et dont le « royaume de Toulouse» s’est étendu durant un siècle de la Loire au sud de l’Espagne.

Nous ne pouvons que conseiller à ceux qui ne l’ont pas encore fait, d’aller voir cette superbe exposition qui se terminera le 27 décembre prochain : toutes les précautions sanitaires sont bien respectées au Musée Saint-Raymond.

Claudine Jacquet

Nous avons eu  la chance de la visiter en compagnie de Claudine Jacquet, attachée de conservation au MSR & co-commissaire de l’exposition que nous avons eu l’occasion d’apprécier à plusieurs reprises lors d’autres visites.

Nous n’avons malheureusement pas pu, contrairement à ce qui avait été prévu pour le printemps dernier,  aller ensuite à la découverte des lieux wisigothiques de Toulouse.

 

 

 

L’ensemble cathédral de Cahors

Excursion du dimanche 23 février 2020

Comme promis, nous retournons à Cahors pour visiter en compagnie de Laure Courget, directrice du service du patrimoine de la ville, l’ensemble cathédral.

Cathédrale Cahors place Chapou
La cathédrale St-Etienne dont on a célébré les 900 ans l’an passé.

 

Cahors-Cloître-Galerie sud
Le cloître, chef d’œuvre du gothique flamboyant avec les bâtiments du chapitre.

 

St-Gaubert Cahors
La chapelle St-Gaubert et ses peintures du XVe siècle.

Une autre façon de visiter cet ensemble.

Cahors médiéval

Excursion du dimanche 17 novembre 2019

Le cœur  de l’agglomération cadurcienne se trouve toujours sur la grande presqu’île formée par le Lot où les Romains fondèrent Divona, capitale de la cité des Cadurques et où la ville médiévale est toujours parfaitement visible comme en atteste la photo en tête d’article.

Courget DDPAM copie 2Laure Courget, directrice du service du patrimoine de la ville, nous a entraîné du Pont Valentré vers la ville médiévale en passant par l’amphithéâtre romain, nous présentant au travers des monuments et batisses, les grandes lignes de l’histoire de Cahors et la façon dont elle se donne à voir.

Cahors Lot

Après le déjeuner, nous avons déambulé dans les rues à la rencontre des chantiers terminés ou en cours qui permettent progressivement de revitaliser le centre-ville ancien.
La démarche mise progressivement en place depuis une vingtaine d’années permet de concevoir des réhabilitations d’immeubles médiévaux en s’appuyant sur une étude préalable d’archéologie du bâti et des projets établis en accompagnant avec les propriétaires tant sur le plan technique et culturel que financier.
Il est saisissant de constater  combien les travaux de la fin du XIXe et du XXe siècle ont occasionné plus de dégats, de ruines,  d’insalubrité que tous les siècles précédents et contribué à la création de taudis et à la paupérisation de ces quartiers.
Le Plan de Sauvegarde et de Mise en valeur de la ville a pour vocation de faire progressivement de ce cœur de ville , le quartier central de l’agglomération cadurcienne du XXIe siècle vivant et retrouvant sa mixité sociale.

Cahors ruelle
Cette journée à la découverte des immeubles  médiévaux et des chantiers de rénovation a été tellement passionnante et riche que nous avons remis au mois de février 2020, la visite de l’ensemble cathédral dont on a célébré en 2019 les 900 ans de la construction de la cathédrale.
déjeuner au restaurant La Chartreuse

 

 

 

A la découverte du Pays clémentin

excursion du dimanche 19 mai 2019

Organisée grâce à l’association Adichats, cette journée nous a ené  à la découverte des différents patrimoines qu’elle contribue à restaurer et faire vivre depuis plus de 35 ans. Nous avons aussi découvert sa démarche patrimoniale originale qui fait de l’histoire et des différents patrimoines, les principaux vecteurs de la création et du maintien des liens sociaux sur son territoire (cf son site Internet en cliquant sur Adichats)

les-explications-de-laura-soulard-aux-visiteurs

Le matin, Laura Soulard nous a passionné en nous présentant l’exceptionnel ensemble des Casterasses, mottes castrales  à Cabanac-et-Villagrains dont elle dirige les fouilles.

 

L’après-midi, à Villandraut, nous avons visité le palais forteresse qui fut construit au XIVe pour le pape Clément V, premier des papes d’Avignon, originaire du lieu.

640px-Chateau-de-Villandraut_Gironde_2289
le palais forteresse de Villandraut (Gironde)

Nous avons terminé la journée à la découverte du jardin d’inspiration médiévale de la Maison Labat.

le jardin d’inspiration médiéval de la Maison Labat
déjeuner au Médiéval à Villandraut

GAILLAC, patrimoine  & exposition d’art chinois

excursion du dimanche 23 septembre 2018

Thomas Bert, chargé de mission de la ville de Gaillac, toute nouvelle labellisée Ville d’Art et d’Histoire, nous a accueilli toute la journée pour une très belle découverte du cœur ancien de la ville et de l’exceptionnelle exposition temporaire d’art chinois du musée des Beaux Arts.

Dans le centre ancien de la ville

l'abbaye St-Michel
l’abbaye St-Michel
la tour Palmata et ses peintures murales
la tour Palmata
des maisons médiévales comme sur la place du Griffoul
des maisons médiévales comme sur la place du Griffoul

au Musée des Beaux Arts, 
expo art chinois l’exposition temporaire qui présente 140 œuvres d’art des lettrés chinois à la cour impériale de la dynastie Quing à la République prétées exceptionnellement par le Musée d’Art de Pékin.

Pique-nique dans le très agréable et vivant parc de Foucaud

informations & inscription

 

 

 

 

Villeneuve-sur-Lot : l’antique Excisum & autres patrimoines

excursion du  27 mai 2018

Bastide médiévale, comme son nom l’indique, Villeneuve-sur-Lot a commencé son histoire dès l’Antiquité.

Excisum
Cette agglomération antique du Ir et IIe siècle doit sa prospérité à sa situation au carrefour des voies antiques reliant  Burdigala (Bordeaux) à Divona (Cahors) et de Lugdunum Convinarum (St-Bertrand-de-Comminges) à Vesuna (Périgueux) comme en attestent la fameuse table de Peutinger et l’Itinéraire d’Antonin.extrait table PeutingerDes fouilles récentes, comme celles du sanctuaire menées par Alain Bouet (Ausonius)  et la création d’un espace archéologique ont permis de re-documenter et présenter ce très intéressant site.

Fouilles du sanctuaire
campagne de fouilles du sanctuaire
déjeuner au restaurant
20180208-plaquette-musee  &
« les règles du jeu  »
de Chema Madoz

Visite guidée du musée de Gajac, musée d’art (XVIe-XXe s.) qui présente entre autres, des œuvres de Piranese et de son exposition  temporaire consacrée à l’œuvre de Chema Madoz, photographe contemporain  que vous pouvez découvrir sur son site d’artiste.
Plus d’infos sur le site des

amis du musée de Gajac

logo
À cheval sur le Lot, Villeneuve est une bastide fondée en 1264 autour d’un acte de paréage entre Alphonse de Poitiers et la puissante abbaye bénédictine d’Eysses. Seule la partie construite en rive droite adopte un plan régulier organisé tant sur la place que sur les axes de la rue de Paris et de la rue de Casseneuil. La partie gauche accueillait les artisans et les jardins, nous en apprendrons plus en suivant notre guide pour finir cette journée villeneuvoise.

Merci à Marie Lemaréchal du Pôle mémoire du service Patrimoine de Villeneuve qui nous a concocté ce programme.

 

Escapade en Bourgogne du Sud

du dimanche 22 au vendredi 27 octobre,

Notre voyage d’automne nous a conduit en Bourgogne du Sud où villes et villages se lovent dans une très belle campagne où alternent paturages et vignobles, séparés par des monts boisés. Le patrimoine médiéval et tout particulièrement roman y est particulièrement riche grâce à Cluny, mais pas seulement.

dimanche 22

trajet Montauban-Tournus
halte méridienne à Lezoux pour la visite guidée du musée archéologique dédié à cet autre grand centre de production de la sigillée.

musée de la céramique de Lezoux
une des salles du musée

arrivée pour dîner à Tournus.

vue panoramique de Tournus
vue panoramique de Tournus
lundi 23

Cluny,
matin
l’abbaye,  très intéressante visite avec Claire Matrat de Visit-Cluny
qui en plus, met avec beaucoup d’habilité, les outils technologiques les plus innovants au service de la compréhension de ce patrimoine en grande partie disparu.

maquette de Cluny au Moyen Âge
maquette de Cluny au Moyen Âge

après-midi
Excellents moments, avec Jean-Denis Salvèque et Jean-Luc Maréchal du Centre d’Études Clunisiennes, qui, chacun à sa manière,  nous ont permis de  découvrir les joyaux cachés de Cluny, que sont la Maison des Dragons, la Maison des échevins et au 20 rue des Merles, la plus vieille maison datée de France (1091) enchassée dans celle que l’on voit.
On peut suivre et aider leurs actions et celles de 7 autres associations qui œuvrent pour le patrimoine clunisois grâce au Fonds de dotation Cluny .

mardi 24

matin
La Roche de Solutré
et  son musée-jardin archéologique

la roche de Solutré
la roche de Solutré

après-midi
Les carrières de la Lie
à La Roche-Vineuse
Cette carrière est unique en Europe, car elle a été exploitée en continuité de l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle et réunit exploitation à ciel ouvert et en cavité. Le site d’extraction des sarcophages est vraiment exceptionnel.

les carrières de la Lie
les carrières de la Lie

Jean Tissier, président de l’association qui s’est donné pour mission depuis 1995 de protéger, aménager, étudier et faire connaître le site archéologique des carrières de la Lie, nous les a remarquablement faites découvrir et a partagé sa passion avec nous.

Saint-Gengoux-le-National
rattachée au territoire de l’abbaye de Cluny moins de 20 ans après la fondation de cette dernière  dont elle fut un doyenné, cette petite cité médiévale fut également importante pour l’implantation du roi de France en Bourgogne méridionale. Sa structure et nombre d’édifices ont conservé la mémoire de cette riche histoire. Elle a aussi pour particularité d’être habitée par les  jouvenceaux et jouvencelles et de posséder une rue et  une ruette pavées d’andouilles.

Ce fut également l’occasion de découvrir la peu commune (et amusante) légende de Saint Gengoux, « martyr de la foi conjugale » que nous vous invitons à découvrir au travers les vies de saint Gengoul de Monique Goullet (LAMOP, CNRS-Sorbonne)

maquette de St-Gengoux au XVe siècle
maquette de St-Gengoux au XVe siècle
mercredi 25

matin
Le château de Lourdon,
château des abbés de Cluny, à Lournand qui a conservé un rarissime jeu de paume. Nous avons mesuré avec Dominique Bénuard, président de l’association Castrum Lordo l’ampleur (voire la démesure) du site  et de l’ouvrage entrepris pour le dégager de la végétation, le préserver et le mettre en valeur.
L’association fait partie du Fonds de dotation Cluny.

le château de Lourdon
les ruines majestueuses du jeu de paume du château de Lourdon

après-midi
La Chapelle des Moines
et ses exceptionnelles fresques à Berzé-la-Ville
en compagnie d’Agnès Loubeyre, guide-conférencière indépendante

l'abside de la chapelle des moines à Berzé-la-Ville
l’abside de la chapelle des moines

La forteresse de Berzé-le-Chatel
C’est dans un cadre magnifique baigné dans la lumière d’une belle fin de journée d’automne, qu’un  jeune « chevalier » nous a accueilli pour une visite ludique menée avec fougue et enthousiasme : démonstration d’armes médiéviales et dégustation du vin de la propriété étaient au rendez-vous.

la forteresse de Berzé-le-chastel
la forteresse de Berzé
jeudi 26

matin
Chapaize
St-Martin, seul reste  d’un prieuré bénédictin est un très bel exemple d’église remontant au 1r âge roman.

Pour mieux connaître son histoire

l'église Saint Martin de Chapaize
Saint Martin de Chapaize

Le village médiéval de Brancion :
— son château,  logis de l’An Mil, châteaux seigneurial et ducal,
— son église St-Pierre aux décors du XIIIe siècle

Le village médiéval de Brancion
Le village médiéval de Brancion

après-midi
Tournus
excellente visite guidée  de la chapelle Saint-Laurent et de l’ensemble abbatial St Philibert.

vue aérienne de la cité abbatiale Saint-Philibert
la cité abbatiale Saint-Philibert à Tournus
vendredi  27

retour Tournus-Montauban

infos pratiques
trajets en car de tourisme Navettes & Voyages
5 nuits en demi-pension à l’hôtel de la Paix** à Tournus
hôtel de la paix
déjeuners de groupe dans divers  restaurants


— dimanche  L’Audycé à Lezoux
— lundi            La Nation à Cluny
— mardi          Le Moustier à Berzé-la-ville
— mercredi    Rest’o Point à Verzé (La-Roche-Vineuse)
— jeudi            L’auberge du Col des Chèvres à Dulphey (Mancey)
— vendredi   Le Tour de Cou à Lezoux

 

 

Balade archéologique en Aveyron

Excursion du 2 juillet 2017

de la Préhistoire récente au Moyen Âge,
dans le bassin de l’Aveyron à l’est de Rodez

Roquemissou

(Montrozier, 12)

Visite du site en cours de fouilles
en compagnie de Thomas Perrin (CNRS-TRACES)

RoquemissouPartiellement fouillé dans les années 80 par P.-M. Blanquet, ce site offre une succession de niveaux qui vont de l’extrême fin du Paléolithique  à la fin du Néolithique. Il présente en particulier une séquence de 3 millénaires, grâce à laquelle Thomas Perrin espère faire progresser les connaissances sur les interactions entre premiers paysans et derniers chasseurs à l’intérieur des terres.

Deux vidéos vous permettront de mieux connaître ce site  et de suivre les recherches archéologique.

Héros de pierre

(espace archéologique de Montrozier, 12)

Cette exposition présente les stèles et statues de guerriers celtes du sanctuaire des Touriès (commune de Saint-Jean-et-Saint-Paul).

expo-Montrozier

Notre collection « archéologie en Midi-Pyrénées » a consacré 2 films à  ce site :
2008 sur les fouilles
2012 sur les techniques de conservation des stèles

Églises fortifiées et forts villageois
de Sainte-Radegonde

Visites en compagnie de Diane Joy (service patrimoine de l’agglomération du Grand Rodez)

La commune de Sainte-Radegonde a conservé deux exceptionnelles églises fortifiées avec les vestiges de leurs forts villageois : l’église paroissiale, Ste Radegonde et l’église St-Jacques à Inières.

Sainte-Radegonde
Sainte-Radegonde

Un très intéressant complément à notre visite de St-Jean-d’Alcas
en octobre dernier.

St-Jacques d'Inières
l’ossature des loges du fort villageois, à l’intérieur de l’église St-Jacques d’Inières

Déjeuner au restaurant Cazes-Arazat

 

week-end archéologique à Millau

du  29 au 31 octobre 2016

La  céramique sigillée a été au cœur de cette excursion, avec  les collections archéologiques du musée de Millau,   le site de La Graufesenque, et sur la route du retour,  l’archéosite de Montans. Nous avons eu aussi l’occasion de découvrir à d’autres aspects du patrimoine aveyronais.

photo
Sigillée : moule, vase et sceaux

Samedi après-midi :
visite des salles d’archéologie antique du musée de Millau, en compagnie de Martine Génin, archéologue, spécialiste de la poterie antique et en particulier de la sigillée de La Graufesenque, présentation de différentes pièces remarquables des réserves grâce à François Leyge, présentation des traditions megissières et gantières millarvoises.

la Graufesenque
Dimanche matin :
visite du site de La Graufesenque, haut lieu de la fabrication de céramique sigillée, distribuée dans tout l’empire romain du Ier au IIè siècles après J.C. en compagnie de François Leyge, conservateur en chef du musée de Millaufour La Graufesenque

Dimanche après-midi :
découverte du vieux Millau, du palais des rois d’Aragon et de sa tour (le fameux beffroi des Millavois) en compagnie de Françoise Galès, archéologue et animatrice du patrimoine.
Vous pouvez retrouver sur le site Millau-Patrimoine.fr, les divers articles de Françoise Galès et faire une visite virtuelle de la tour du palais et de Notre-Dame de Lespinasse

Millau-beffroi

Lundi matin
le fort villageois de Saint-Jean-d’Alcas
une occasion de découvrir un des exemples les mieux conservés de ces forts villageois, longtemps ignorés. La recherche actuelle a permis de mettre en lumière un aspect méconnu des communautés rurales de la fin du Moyen Âge.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

pour approfondir le sujet :
Gisèle Bourgeois, Formation et structure d’un village médiéval en Rouergue : Saint-Jean-D’Alcas, in Annales du Midi (etc.) T 86 n° 116 1974 pp. 1-20  télécharger cet article
Vincent Challet, Guilhem Ferrand. Villages en guerre : les communautés de défense dans le Midi pendant la guerre de Cent Ans. in archéologie du Midi Médiéval tome 25 2007 pp 111-122 ;
télécharger cet article

Lundi après-midi

archeosite-de-montans-logo
montans-inscription-sur-tesson-de-sigillee
inscription sur tesson de sigillée

et le village de Montans,
en compagnie de Jean-Marc Ferrandon, chargé des publics
visite sur mesure à la découverte de ce grand site potier qui fut entre autres, un des centres majeurs de production de la sigillée sous l’empire romain
visite du Centre de Conservation et d’études de l’Archéosite en compagnie de Jeannie Cadeilhan, archéologue

 

montans-vase-a-engobe-blanche
vase à engobe blanche

 

Un grand merci à tous nos hôtes  pour ces moments d’échange et de partage.

infos pratiques
2 nuits  en demi-pension à l’hôtel** Jalade

déjeuners de groupe au restaurant
samedi aux trois causses à Millau
dimanche au seize à Millau

lundi au fil des saisons à Gaillac
co-voiturage avec partage des frais à l’amiable

 

Ambres

le site castral d’Ambres, 2015

La fouille de ce site, sur un ancien château médiéval disparu, a permis la mise au jour d’un grand nombre de bâtiments des XIIIe et XIVe siècles en terre crue, incendiés et abandonnés, d’un four de potier et d’un fossé d’enceinte en lien avec le château. La très bonne qualité de conservation des maisons permet de mieux connaître leur mode de construction et l’organisation en terrasse de ce castrum.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Benoît Garros, HADES

La place Saint Sernin

La place Saint Sernin, Toulouse, 2015

Réalisés par le service archéologique de Toulouse Métropole, 62 sondages de la place Saint-Sernin à Toulouse, à la recherche des niveaux d’apparition de vestiges archéologiques, permettent de mieux concilier conservation des vestiges et futur projet d’aménagement de la place. Le film renseigne sur l’histoire de la basilique Saint-Sernin et son monastère construits au XIe siècle et fait part des découvertes majeures.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Pierre Pisani, service archéologique de Toulouse Métropole

Rue des 36 Ponts

Rue des 36 Ponts, Toulouse, 2014

Dans le cadre d’un projet de parking souterrain, cette fouille préventive a livré un très grand nombre de sépultures de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge permettant de mieux connaître les limites du cimetière Saint-Michel de Toulouse. Elle a également favorisé des découvertes inattendues de murs de l’Antiquité tardive et des ateliers de bronziers médiévaux.

Périodes : Antiquité – Moyen Âge
Présentation : Benoît Kirschenbilder, Archéodunum

Castel-Minier

Site de Castel-Minier, Aulus-les-Bains, 2014

La fouille des installations et des rejets d’une des plus grosses mines d’argent médiévales permet de mieux comprendre les techniques d’exploitation du minerai et de la production des métaux entre le XIIIe et le XVe siècle.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Florian Téreygeol, CNRS, UMR 5060

Château de Roqueprive

Le château de Roqueprive, Conques, 2012

L’histoire de ce château-fort de la fin du Xe siècle implanté sur un piton rocheux escarpé est éclairée dans ce film par l’analyse des données archéologiques. Durant quatre années, les fouilles de cette fortification ont livré un grand nombre d’éléments qui renseignent sur son implantation, sa construction et son occupation.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Laurent Fau, SRA, DRAC Midi-Pyrénées

Future école d’économie

Future école d’économie, Toulouse, 2011

La fouille de cette zone charnière entre le rempart antique et le rempart médiéval de Toulouse a livré un des plus importants ensembles funéraires gallo-romains fouillés en Midi-Pyrénées : une nécropole de plus de 200 tombes des IIIe et IVe siècles, recouverte par un bâtiment monumental du Ve siècle, méconnu des sources écrites.

Périodes : Antiquité – Moyen Âge
Responsable d’opération : Jean Catalo, INRAP

Tabariane

La nécropole mérovingienne de Tabariane, Teilhet, 2010

Cette nécropole mérovingienne, connue dès 1880, a d’abord été fouillée entre 1901 et 1903 avant de disparaître de la mémoire collective. Elle est de nouveau explorée depuis 1998, faisant même office de chantier-école pendant 10 ans. Cette ultime fouille en 2010 a permis de cartographier la nécropole, de mettre au jour et d’étudier des sépultures des VIe et VIIe siècles ainsi que des crémations.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Nicolas Portet, LAND’ARC

Palais de la Berbie

Le Palais de la Berbie, Albi, 2010

En 2009, les travaux d’aménagement du musée Toulouse-Lautrec ont provoqué la mise au jour de pavements de terre cuite vernissée de la fin du XIIIe siècle et d’enduits peints intacts. Un suivi archéologique et une étude du bâti ont alors été mis en place pour mieux connaître et valoriser ce palais épiscopal gothique.

Périodes : Moyen Âge – XXIe siècle
Présentation : Daniel Schaad, SRA, DRAC Midi-Pyrénées

Pentens

Site de Pentens, Martres-Tolosane, 2010

Ce film présente la fouille préventive d’un bâtiment d’habitat agricole des XIIe et XIIIe siècles, exemple rare de grange monastique, très riche en céramique et entouré d’un rare ensemble complet de fossés de drainage et de bassins.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Yann Henry, Hadès

La Granède

Site de La Granède, Millau, 2009

En 2006, la reprise des fouilles de ce site connu dès les années 1950 permet de mieux connaître son évolution, ponctuée d’abandons et de réoccupations, du Ier siècle avant notre ère jusqu’au XIVe siècle.

Périodes : Âge du Fer – Antiquité – Moyen Âge
Responsable d’opération : Christophe Saint-Pierre, Université Montpellier III, UMR 5140

Castel-Minier

Site de Castel-Minier, Aulus-les-Bains, 2009

La fouille archéologique de ce site, connu pour sa mine d’argent et son château médiéval abandonné au XVIesiècle, s’attache à la compréhension d’une unité de production de minerai de fer et sa mouline, une première en archéologie.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Florian Téreygeol, CNRS, UMR 5060

Le Truque de la Maurélis

La Motte castrale du Truque de la Maurélis, Castelnau-Montratier, 2008

Considéré au XIXe siècle comme un tumulus gaulois, ce site se révèle être une grande motte castrale des Xe et XIe siècles, dont la fouille ici a notamment livré une exceptionnelle chapelle.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Florent Hautefeuille, Université Toulouse 2, UMR 5608 TRACES

Tabariane

La nécropole mérovingienne de Tabariane, Teilhet, 2007

La nécropole mérovingienne de Tabariane, sur la commune du Teilhet, est connue dès 1880. Déployé sur trois terrasses, le site bénéficie de fouilles systématiques depuis 1998. Visant à l’exhaustivité, ces fouilles permettent de contextualiser les collections d’objets, de mieux connaître l’organisation des tombes et comprendre l’évolution de la nécropole.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Nicolas Portet, LAND’ARC

Montréal-de-Sos

Le château de Montréal-de-Sos, Auzat, 2007

Le cœur de ce château des comtes de Foix, que les textes datent des XIIe et XIIIe siècles, est situé sur un long éperon rocheux et a donné lieu à des fouilles programmées. Cet édifice isolé, établi sur deux niveaux, renseigne sur la volonté de pouvoir du seigneur.

Période : Moyen Âge
Responsable d’opération : Florence Guillot